Quand il s’agit de football, l’Espagne, l’Allemagne, l’Angleterre, la France et le Sénégal sont tant de sélections nationales qui s’y sont imposées. Que ce soit à une échelle mondiale ou continentale, ces noms reviennent dans presque toutes les émissions sportives. Pourtant, deux nations asiatiques ont pu leur ravir la vedette le temps d’une phase de poule. Nous vous présentons ci-dessous les sélections japonaise et coréenne, tout sur leurs qualifications et leurs parcours dans cette coupe du monde.

La sélection japonaise ou les samouraïs bleus du Japon

Conduite par leur sélectionneur, Hajime Moriyasu, l’équipe japonaise de football a fini première de son groupe et se qualifie pour la phase de huitième de finale.

A lire en complément :

Cela s’explique quand on considère leur parcours du début des qualifications jusqu’aux matchs de préparation à la Coupe du monde. En effet, le Japon s’est brillamment qualifié pour la coupe en finissant premier et deuxième de son groupe respectivement au deuxième et troisième tour des qualifications. Son ratio de buts lors des deux tours de qualification est d’au moins un but par match joué.

De plus, sur les six matchs amicaux de préparation, les Japonais ont eu 4 victoires sur 1 nul contre l’Équateur et 1 défaite face au Brésil. Tout prédisposait donc cette jeune équipe japonaise à faire un carton lors de cette coupe du monde. Les paris sont tenus jusqu’à présent ici.

Cela peut vous intéresser :

Dans un groupe composé de l’Espagne, du Japon, de l’Allemagne et du Costa Rica, il était inimaginable de voir se qualifier cette sélection japonaise. Doublement victorieuse d’abord contre l’Allemagne puis contre l’Espagne, le Japon se hisse en haut du podium du groupe F avec 6 points. Il importe de remarquer que la sélection japonaise est composée de joueurs du championnat national et d’autres dont les plus connus à l’international sont Takumi Minamino de l’AS Monaco et Takehiro Tomiyasu d’Arsenal.

La Corée du Sud et Son Heug-min

La Corée du Sud est l’autre pays de l’Asie dont la qualification a surpris plus d’un. En effet, les guerriers Taeguk ont arraché une qualification inespérée vendredi dernier. Ils renversèrent le Portugal de Cristiano Ronaldo de 2 buts à 1 dans les temps additionnels. Mais, leur qualification ne fut complète que grâce à la victoire de l’Uruguay contre le Ghana, 2 buts à 0. Ils obtiennent in extremis leur ticket pour la phase de huitième de finale où ils affronteront le Brésil.

Suite au forfait de la Corée du Nord lors des qualifications pour la coupe du monde, la Corée du Sud finit première puis deuxième aux tours de qualifications. Elle était classée 29e au classement de la FIFA avant les tirages au sort à Doha pour la coupe du monde. Elle finit deuxième du groupe H derrière le Portugal. La sélection coréenne devra cependant faire preuve d’un niveau supérieur de jeu si elle espère poursuivre en quart de finale. Surtout quand on se souvient qu’ils n’ont atteint ce niveau de la compétition qu’en 2010.