Chasse, recherche scientifique, ou activités ludiques, les arbalètes sont des outils polyvalents. Toutefois, pour bénéficier de tous ses bienfaits, il faut bien la choisir. Quelles sont les étapes importantes dans l’achat d’un tel outil ? Et quels critères prendre en compte durant le processus ? 

Choisir le type d’arbalète

Source incontournable, les sites web professionnels font état de différents types d’arbalètes. Ces accessoires diffèrent selon leur mode de fonctionnement, leur puissance, leur taille ou leur design. Ainsi, il faut distinguer :

  • les arbalètes à poulies : ce modèle utilise un système de poulies et de câbles pour réduire l’effort nécessaire à l’armement. Ils augmentent ainsi la vitesse de tir. Pour finir, ces arbalètes sont adaptées aux tireurs expérimentés qui recherchent de la performance et de la précision ;
  • les arbalètes à recurve : elles ont un arc courbé vers l’extérieur aux extrémités. De plus, elles sont plus simples à utiliser et à entretenir, mais moins puissantes et plus bruyantes que les arbalètes à poulies. Elles sont adaptées aux débutants ou aux tireurs occasionnels qui veulent s’initier à l’arbalète ;
  • les arbalètes à pistolet : modèles d’arbalètes de petite taille et de faible puissance qui se tiennent à une main. Elles sont destinées au tir de loisir à courte distance, et ne sont pas adaptées à la chasse ou au tir sportif.

Choisir le modèle d’arbalète

Une fois le type d’arbalète choisi, il faut choisir le modèle qui correspond à ses besoins et à son budget. À cette étape, il convient de rappeler quelques-uns des critères essentiels à prendre en compte. Tout d’abord, il y a la puissance. Elle se mesure en livres (lbs) et détermine la force de propulsion des flèches. 

Plus la puissance est élevée, plus la portée et la pénétration sont importantes. La puissance minimale requise pour la chasse est de 150 lbs, tandis que pour le tir sportif ou de loisir, une puissance de 80 à 120 lbs suffit. Il y a ensuite la vitesse qui se mesure en pieds par seconde (fps) ou en mètres par seconde (m/s). Elle indique la rapidité des flèches. 

Pour information, plus la vitesse est élevée, plus le tir est tendu et précis. La vitesse moyenne d’une arbalète est de 300 fps, mais certains modèles peuvent atteindre 400 fps ou plus. 

Il convient aussi de parler du poids, qui influe sur la maniabilité et le confort de tir. En fait, une arbalète trop lourde peut être fatigante à porter et à viser, surtout s’il faut tirer sans appui. 

En dernière position, il y a le design. Ce dernier relève du goût personnel de chaque tireur. Il faut juste savoir qu’il existe des arbalètes de différentes formes, couleurs et finitions. Ces dernières peuvent être plus ou moins esthétiques ou ergonomiques. Certains modèles sont plus compacts ou plus silencieux que d’autres, ce qui peut être un avantage pour la chasse ou le tir discret.

Choisir les accessoires adéquats 

Une arbalète n’est pas complète sans des accessoires. Ils lui permettent d’améliorer le tir ou d’en faciliter l’utilisation. Parmi les accessoires indispensables, il y a les flèches. Ce sont des projectiles tirés par l’arbalète. 

Elles sont généralement en carbone ou en aluminium, et mesurent entre 16 et 22 pouces. Elles doivent être adaptées à la puissance et à la vitesse de l’arbalète, et munies d’empennages et de pointes appropriés. 

La lunette de visée est un autre des accessoires. Elle est un dispositif optique qui permet de viser avec plus de précision et de distance. Elle peut être fixe ou réglable, et dotée de réticules lumineuse ou non. Elle se monte sur le rail de l’arbalète, et doit être calibrée avant le tir.